Introduction aux statistiques spatiales et aux systèmes d'information géographique en santé environnement
Application aux études écologiques - Résultats 2010

 


Télécharger le rapport au format Acrobat (pdf - 2,58 Mo)




Les variations spatiales des indicateurs de santé et des facteurs d’expositions environnementales sont étudiées en épidémiologie dans un but descriptif et afin de suggérer des hypothèses étiologiques. L’objectif de ce travail est de présenter et discuter les principaux outils et méthodes mettant en oeuvre des systèmes d’information géographiques (SIG) et les statistiques spatiales utilisées dans les études écologiques géographiques. Ce travail s’intéresse aux études écologiques dans lesquelles les variables (indicateurs de santé et facteurs de risque) sont mesurées à l’échelle d’une unité géographique (commune, îlots regroupés pour l’information statistique (Iris), etc.) et non à l’échelle de l’individu. Sont décrites et discutées des méthodes statistiques adaptées à l’analyse des relations entre indicateurs sanitaires et indicateurs d’exposition à des facteurs de risques environnementaux. La modélisation et l’analyse statistique de ces données posent un certain nombre de difficultés méthodologiques : la forte variabilité, la dépendance spatiale, l’existence de différentes échelles spatiales, etc. Sont présentés les outils statistiques les plus utilisés pour répondre à ces difficultés. Les possibilités qu’offrent la mise en oeuvre des SIG et l’exploitation des données géographiques sont présentées en s’appuyant sur des exemples concrets de travaux menés au Département santé environnement (DSE) de l’Institut de veille sanitaire (InVS) ainsi que quelques exemples issus de la littérature, en insistant sur les précautions qui doivent accompagner leur utilisation.



Introduction to spatial statistics and geographic information systems in environmental health
Application to ecological studies - Results 2010

Spatial variations of health indicators and factors of environmental exposures are studied in epidemiology for descriptive purposes and to suggest etiological hypotheses. The objective of this study is to present and discuss the main tools and methods implementing geographic information systems (GIS) and the spatial statistics used in ecological and geographical studies. This work focuses on ecological studies in which variables (health indicators and risk factors) are measured at the scale of a geographical unit (county, census block, etc.) rather than on the individual level. Statistical methods adapted to analyzing relationships between health indicators and indicators of exposure to environmental risk factors are described and discussed. Modeling and statistical analysis of these data raise a number of methodological difficulties: high variability, spatial dependence, existence of different spatial scales, etc. The most widely used statistical tools to address these difficulties are presented.The possibilities related to the GIS implementation and the operating of geographical data are presented based on concrete examples of activities conducted at the Department of Health and Environment of the French Institute for Public Health Surveillance, as well as some examples from the literature, emphasizing the precautions that must accompany their use.


 

 

Télécharger Acrobat Reader

Page précédente

 


Institut de veille sanitaire
Mise en ligne le 12 avril 2011

CONTACTS Contactez l'InVS