Évolution de la mortalité par cancer en France de 1950 à 2006

 


Télécharger le rapport au format Acrobat (pdf - 2 Mo)

1. Introduction
2. Matériel et méthodes
3. Résultats par localisation
4. Synthèse des résultats
5. Références bibliographiques


Les données de mortalité par cancer en France sont présentées pour chaque année de 1950 à 2006, et les évolutions de la mortalité et de l’incidence sont comparées entre 1980 et 2005.

Chez l’homme, la mortalité par cancer diminue depuis 1989 de 1,5 % par an. Cette diminution résulte surtout de la baisse de la mortalité par cancers des voies aérodigestives supérieures (VADS), de la prostate, du poumon, de l’intestin et de l’estomac, et s’observe malgré l’augmentation de la mortalité par cancer du foie, de la peau et du pancréas.

Chez la femme, la mortalité diminue depuis 1963, et plus rapidement de 0,7 % par an depuis 1989. Cette diminution résulte surtout de la baisse de la mortalité par cancer de l’intestin, du sein, de l’estomac et de l’utérus, et s’observe malgré l’augmentation de la mortalité par cancer du poumon, du pancréas et de la peau.

Les évolutions de l’incidence et de la mortalité ne concordent pas toujours. En particulier l’incidence augmente et la mortalité diminue, au moins dans les années récentes, pour la prostate, le testicule, le sein, la thyroïde et l’encéphale et, seulement chez les femmes, pour les VADS. Pour la prostate, le sein et la thyroïde, l’augmentation de l’incidence résulte des changements de pratiques diagnostiques. La diminution de la mortalité par cancer du sein est expliquée par la généralisation du dépistage par mammographie, dont l’efficacité pour réduire la mortalité a été démontrée. L’augmentation de l’incidence du cancer de la thyroïde est limitée aux cancers papillaires dont la mortalité est très faible.


Trends in cancer mortality in France between 1950 and 2006

Cancer mortality data in France are presented for each year between 1950 and 2006 and trends in cancer mortality are compared to the incidence trends between 1980 and 2005.

Among men, cancer mortality increased until 1989 and decreases since by 1.5% per year. Most of the decrease is explained by decreases in mortality from upper aero digestive tract, prostate, lung, intestinal and stomach cancers, more than compensating the increases in mortality from liver, skin and pancreatic cancers.

Among women, cancer mortality decreases since 1963, with a larger 0,7% per year decrease since 1989. The decrease is explained by the decreases in mortality from intestinal, breast, stomach and uterine cancers, more than compensating for the increase in mortality from lung, pancreatic and skin cancers.

The trends for incidence and mortality are not always concordant. Notably, one observes an increasing incidence and a decreasing mortality, at least in recent years, for prostate, testicular, breast, thyroid and brain cancers and also for upper aero digestive tract in women only. For prostate, breast and thyroid cancers, the increase in incidence results from changes in diagnostic procedures. The reduction in breast cancer mortality is the consequence of the extended practice of screening mammography which is of demonstrated efficacy. The increase in thyroid cancer incidence is restricted to papillary cancers which are extremely curable.



 

 

Télécharger Acrobat Reader

Page précédente

 


Institut de veille sanitaire
Mise en ligne le 17 juin 2009

CONTACTS Contactez l'InVS