Communiqué de presse

Etude nationale nutrition santé 2006
Des consommations en fruits et légumes encourageantes chez l’adulte mais pas chez l’enfant.
Vers une stabilisation du surpoids chez l’enfant
mais encore un adulte sur six obèse

 

12 décembre 2007

 

D’après les résultats de « l’étude* nationale nutrition santé » (ENNS) réalisée par l’Unité de surveillance et d’épidémiologie nutritionnelle (Usen), un adulte sur six est obèse mais la consommation en fruits et légumes des adultes montre globalement des signes encourageants. Chez les enfants, la prévalence du surpoids et de l’obésité confirme une stabilisation par rapport au début des années 2000. Cependant, les enfants consomment insuffisament de fruits et légumes et trop de glucides simples provenant des produits sucrés. Ces résultats sont présentés aujourd’hui à l’occasion du colloque du Programme national nutrition santé (PNNS) sur « la situation nutritionnelle en France en 2007 ».

L’étude ENNS a été réalisée auprès de 3 115 adultes et 1 675 enfants sur l’ensemble de l’année 2006. Son objectif était de fournir des données actualisées sur les consommations alimentaires, l’état nutritionnel et l’activité physique de la population. Ces informations sont utiles pour le suivi du PNNS lancé en 2001.

Parmi les principaux résultats, 35% des adultes et 58% des enfants sont des petits consommateurs de fruits et légumes (consommant moins de 3,5 portions par jour) alors que le PNNS s’est fixé comme objectif de santé publique moins de 45% de petits consommateurs. Quant aux apports en lipides, ils sont trop élevés chez 65% des adultes et 59% des enfants. La moyenne des apports en sel est de 8,5 g par jour chez les adultes et 6,9 g par jour chez les enfants, montrant l’atteinte globale de l’objectif de santé publique fixé à 8 g par jour en moyenne. L’objectif de santé publique relatif à l’anémie ferriprive semble également atteint : celle-ci ne concerne en effet que 3% des femmes en âge de procréer dans l’étude ENNS.

L’étude ENNS montre que près de la moitié des adultes sont en surpoids (57% des hommes et 41% des femmes) et parmi eux, 17% sont obèses. Compte tenu des méthodes de mesure utilisées dans l’étude ENNS, ces résultats sont cohérents avec les données nationales récentes. Par ailleurs, un tiers des adultes ont une pression artérielle élevée ou prennent un traitement anti-hypertenseur. Chez les enfants, 18% sont en surpoids dont 3,5% sont obèses, prévalences comparables à celles observées au début des années 2000 dans d’autres études. Les deux tiers des adultes et des adolescents déclarent pratiquer quotidiennement une activité physique équivalente à au moins 30 minutes de marche rapide. Mais le temps moyen passé devant un écran (télévision, ordinateur, jeux vidéo) est de trois heures ou plus chez 53% des adultes et 39% des enfants de 3 à 17 ans.

Réalisée dans le cadre du PNNS, l’étude ENNS présentée aujourd’hui permet de disposer de données récentes sur la situation nutritionnelle des adultes et des enfants vivant en France. Cette étude montre des résultats encourageants mais des progrès restent à accomplir, notamment dans les catégories socioéconomiques chez lesquelles la situation est actuellement la plus défavorable.

* Etude nationale nutrition santé (ENNS, 2006). Situation nutritionnelle en France en 2006 selon les indicateurs d’objectif et les repères du Programme national nutrition santé (PNNS). Institut de veille sanitaire, Université de Paris 13, Conservatoire national des Arts et Métiers. Décembre 2007. 74 pages. Rapport disponible sur le site de l’InVS (www.invs.sante.fr).

 

Contact presse : Laetitia Gouffé-Benadiba (InVS)
01 41 79 67 08 (l.benadiba@invs.sante.fr)

Page précédente


Institut de veille sanitaire
Mise en ligne le 12 décembre 2007
Contacts Contactez l'InVS