Communiqué de presse - 3 septembre 2004

Cas de rage chez un chien importé du Maroc

Nouvelles mesures en Aquitaine

 

Ministère de l’Agriculture, de l’Alimentation, de la Pêche et des Affaires rurales, Direction générale de l’alimentation
Institut de veille sanitaire
Ministère de la santé et de la protection sociale, Direction générale de la santé

 

Paris, le 3 septembre 2004


Les animaux

Dans un arrêté en cours de publication la direction générale de l’alimentation renforce le dispositif réglementaire au regard de la rage dans les départements de la Dordogne, de la Gironde et du Lot et Garonne. Il s’agit de mesures particulières de prévention contre la rage applicables dans ces trois départements pour notamment restreindre les mouvements des carnivores domestiques (chiens, chats et furets) non vaccinés et non identifiés et limiter les risques de diffusion éventuelle de la maladie.

- Seuls les chiens identifiés et valablement vaccinés contre la rage peuvent circuler librement, à condition d’être placés sous la surveillance directe de leur maître. Les chiens non identifiés ou non valablement vaccinés contre la rage doivent être tenus à l’attache ou enfermés et ne peuvent en aucun cas sortir de la zone qui correspond aux trois départements.

- Tout rassemblement de carnivores domestiques, notamment les concours et expositions, est interdit. La participation des carnivores domestiques résidant dans les trois départements concernés à des rassemblements de ce type organisés dans d’autres départements, est interdite.

- Il est interdit de se dessaisir d’un carnivore domestique non valablement vacciné contre la rage sauf pour faire procéder à son euthanasie par un vétérinaire sanitaire.

- Lorsqu’un carnivore domestique présente des signes quelconques de maladie ou qu’il meurt, son propriétaire doit le présenter à un vétérinaire sanitaire.

- La surveillance vétérinaire obligatoire de façon permanente et en quelque lieu que ce soit lorsqu’un carnivore domestique a mordu ou griffé une personne est étendue aux cas de morsure ou griffure d’un autre animal.


L’homme

Il reste au moins huit personnes, et sans doute un plus grand nombre, susceptibles d’avoir été en contact avec l’animal malade. Ces personnes peuvent être en danger de mort si elles ne consultent pas dans les plus brefs délais.
Elles doivent appeler le centre 15 si elles ont été mordues ou léchées par le chien enragé, ou le numéro de téléphone mis à disposition par la préfecture de Gironde 05 56 90 60 00.

La rage est une maladie toujours mortelle si la contamination n’est pas traitée à temps. Elle est transmissible par la salive par morsure, griffure ou léchage pendant toute la période à risque.

Huit personnes sont donc toujours recherchées, dont certaines ont été récemment repérées par l’enquête :

- un « routard » néerlandais, susceptible de se prénommer Josephus et qui serait originaire d’Utrecht (Pays-Bas). Il a croisé l’animal porteur de la maladie et son propriétaire sur les quais de Bordeaux à la mi-août.

- un garçon de 8-10 ans qui aurait joué avec le chien incriminé le jeudi 12 août pendant la représentation de la compagnie « Théâtre GROUP » sur le parking « RIALTO » le soir de 21h45 à 23h30 lors du festival Fest’Art de Libourne (Gironde).

- deux enfants (un garçon et une fillette d’environ cinq ans) accompagnés de parents Franco-Maghrébins qui ont joué avec le chien un soir (vers 22h00-24h00) sur les quais en face de la place de la Bourse à Bordeaux.

- une jeune femme parlant français avec un fort accent espagnol et sa fille se promenant à Bordeaux Lac avec un petit chien blanc qui serait de type West Highland White Terrievers le 10-11 août là où le maître du chien enragé jouait aux boules.

Ces 8 personnes doivent se signaler au centre 15 le plus rapidement possible.

D’autres personnes ont probablement été en contact avec ce chien, sans avoir été identifiées par son propriétaire. Ces personnes peuvent avoir quitté la région et même le territoire français. Il est essentiel qu’elles se signalent si elles soupçonnent d’avoir été en contact avec le chien dans les zones où il a séjourné (voir carte jointe).


Animaux ayant été en contact avec le chien enragé

A la suite de l’interrogatoire du propriétaire et de l’enquête, on recherche toujours de manière urgente.

- le propriétaire de la chienne blanche de la corpulence d’un gros labrador, qui a été mordue sur les quais de Bordeaux rive droite, en face du Jardin botanique (près des banquettes en ciment), les 18, 19 ou 20 août, entre 10h et midi.

- un grand chien mâle tricolore de type croisé berger allemand / beauceron (cf. photographie jointe) qui a été en contact avec l’animal enragé pendant le festival Fest’Art de Libourne du 12 au 14 août 2004.

- un petit caniche gris qui a joué avec le chien malade sur le parking des campings cars en face de l’Isle lors du festival Mimos de Périgueux (Dordogne).

La chienne enragée a été en contact (léchage, morsure, griffure, jeux) avec de nombreux animaux entre les 2 et 21 août. Dans ce cas, il est donc indispensable de prendre contact avec un vétérinaire ou la direction des services vétérinaires du département qui évaluera le risque. Ces animaux étant potentiellement contaminés, ils peuvent à leur tour transmettre la rage.


Localisation géographique du chien

Le tableau ci-dessous retrace l’itinéraire suivi par le chien entre le 2 et le 21 août :

Lieux Période
Bordeaux centre Entre le 2 août et le 21 août 2004
Vieux Bordeaux Entre le 2 août et le 21 août 2004
Quais aménagés de la Garonne (2 rives) Le 18 août 2004
Quartier du Jardin public Entre le 2 août et le 21 août 2004
Bordeaux Lac Le 10 et 11 août 2004
Hostens (33), 2è crique après la plage Le 2 août 2004
Périgueux (24) Les 5 et 6 août 2004 : festival de mimes (« Mimos »)
Miramont de Guyenne (47) Les 7 et 8 août 2004 : festival du théâtre de rue
Libourne (33) Les 12 et 14 août 004 : festival de théâtre de rue


Pour en savoir plus

DGAL
http://www.agriculture.gouv.fr/spip/actualites_a3739.html
http://www.agriculture.gouv.fr/spip/ressources.themes.santeanimaleetvegetale.santeetprotectionanimales.maladiesanimales.maladiesreputeescontagieuses.rage_r238.html

DGS
http://www.sante.gouv.fr

Préfecture de Gironde
http://www.gironde.pref.gouv.fr/frameset_actu.asp?URLpage=pages/actu/actu_une.asp*319&URLMenu=interface/submenu_actu_brev.asp&TypeFSet=actu

 

Contacts presse
DGAL - Stéphane Vaxelaire - tél : 01 49 55 58 39
DGS - Laurence Danand - tél : 01 40 56 52 62
InVS - Laetitia Benadiba - tel : 01 41 79 67 08; Elsa Vidal - tel : 01 41 79 69 59

 

Page précédente


Institut de veille sanitaire
Mise à jour le 3 septembre 2004
Contacts Contactez l'InVS