BEHWeb, l'actualité de l'épidémie en ligne Accueil Institut de veille sanitaire BEHWeb, l'actualité de l'épidémie en ligne

N° 2 • 21 juin 2011

Les intoxications au monoxyde de carbone en période de chauffe, en France : influence des événements météorologiques dans les variations intra-saisonnières

Carbone monoxide poisoning during winter months in France: impact of climatic factors on intraseasonal variations
Date de soumission : 02/05/2011 Date of submission: 05/02/2011
  • Grossir les carracteres
  • Réduire les carracteres
  • Imprimer la page

RÉSUMÉ

Le système de surveillance des intoxications au monoxyde de carbone (CO) permet de suivre la dynamique spatio-temporelle des signalements pendant la période de chauffe (1er septembre – 31 mars).
En 2009-2010 et 2010-2011, de l’ordre de 1 100 signalements sont parvenus au système de surveillance au cours de chacune des périodes de chauffe avec, en médiane, environ 34 signalements hebdomadaires. La majorité des signalements a concerné des intoxications au CO accidentelles survenues dans l’habitat (près de 9 cas sur 10), et les deux régions les plus concernées ont été l’Île-de-France et le Nord-Pas-de-Calais avec 194 et 156 signalements en 2010-2011 (respectivement 190 et 175 signalements en 2009-2010). Quelle que soit la période de chauffe considérée, l’augmentation de plus de 50% du nombre hebdomadaire des épisodes a correspondu avec des périodes de vigilance orange de neige-verglas ou de grand froid.
En collaboration avec Météo-France, des messages de prévention sur le risque d’intoxication au CO ont été intégrés aux cartes de vigilance. Compte tenu de l’influence de certains phénomènes climatiques (grand froid, neige-verglas et vents violents), il serait intéressant de mettre en place des actions de prévention locales dès l’annonce d’événements climatiques à risque.

ABSTRACT

The French carbon monoxide (CO) poisoning surveillance system has been developed to allow the observation of spatial and temporal trends of poisoning notifications during winter months.
In 2009-2010 and 2010-2011, about 1,100 events were declared to the surveillance system; the median was 34 CO poisoning notifications per week. Most of CO poisoning notifications were unintentional domestic CO poisonings (nearly 9 cases on 10).The two most concerned French regions were Ile-de-France and Nord-Pas-de-Calais with 194 and 156 notifications in 2010-2011, respectively (190 and 175 in 2009-2010). Whatever the cold month period, an increase of more than 50% of weekly CO poisoning events was observed during "orange vigilance" periods corresponding to extreme weather conditions or snow-ice periods.
The French weather forecast organism Météo-France has included some prevention messages in its vigilance maps. Local prevention measures could be set up as soon as extreme weather conditions are announced.

  • Agnès Verrier1
  • Jamel Daoudi1
  • Aymeric Ung1
  • Georges Salines1
  • Groupes régionaux CO2

1/ Institut de veille sanitaire, Saint-Maurice, France
2/ Dans chaque région, groupe composé des acteurs loco-régionaux : Agence régionale de santé, Cellule de l’InVS en région, Centre antipoison et de toxicovigilance, Laboratoire central de la préfecture de police, Service communal d’hygiène et de santé.

Editeur
Institut de veille sanitaire (InVS)
12 rue du Val d’Osne, F-94415 Saint-Maurice cedex
www.invs.sante.fr

Directrice de la publication
Dr Françoise Weber, Directrice générale de l’InVS
Comité de rédaction
Jean-Claude Desenclos (InVS), Eric Jougla (CepiDc – Inserm), Hélène Therre (InVS)

Rédaction - Contacts
Judith Benrekassa, Valérie Henry,
Laetitia Gouffé-Benadiba
redactionbeh@invs.sante.fr

Informations générales

Création graphique
Françoise Parraud, Elisabeth Coutrot

Réalisation
Oliance