BEHWeb, l'actualité de l'épidémie en ligne Accueil Institut de veille sanitaire BEHWeb, l'actualité de l'épidémie en ligne

N° 2 • 27 mai 2010

Imprégnation des enfants par le plomb
en France en 2008-2009

Blood lead level in children in France, 2008-2009
Date de soumission : 29/04/2010 Date of submission: 04/29/2010
  • Grossir les carracteres
  • Réduire les carracteres
  • Imprimer la page

RÉSUMÉ

Objectifs – Estimer la prévalence du saturnisme (plombémie supérieure ou égale à 100 µg/L) chez les enfants de 1 à 6 ans en France en 2008-2009 et décrire les niveaux d’imprégnation au plomb des enfants dans chaque région.
Méthode – Il s’agit d’une enquête transversale réalisée en milieu hospitalier avec un plan de sondage à deux degrés. Une stratification au premier degré a été faite sur la région administrative et sur le risque d’exposition au plomb dans l’habitat estimé pour le bassin d’attraction de chaque hôpital. Les 143 hôpitaux participants ont été tirés au sort et 3 255 enfants ont été inclus en « tout venant » dans les services. La plombémie de chaque enfant a été mesurée. Les caractéristiques sociodémographiques de l’enfant et de la famille ont été renseignées par questionnaire.
Résultats – La prévalence du saturnisme, chez les enfants de 1 à 6 ans, est estimée à 0,11% (IC95% [0,02-0,21]), ce qui représente 5 333 enfants [784-9 882] pour l’ensemble de la France. La moyenne géométrique des plombémies est de 15,1 µg/L (IC95% [14,7-15,5]) ; elle est légèrement supérieure chez les garçons et ne varie pas significativement avec l’âge. L’imprégnation des enfants présente peu de disparités régionales.
Discussion – La prévalence du saturnisme est passée de 2,1% (IC95% [1,6-2,6]) en 1995-1996 à 0,11% (IC95% [0,02-0,21]) en 2008-2009 dans la classe d’âge 1-6 ans. Cette baisse témoigne d’une forte diminution de l’exposition des enfants depuis 15 ans en France, comme cela est constaté dans d’autres pays industrialisés.

ABSTRACT

Objectives – The aim of the study is to estimate the national prevalence of  high blood lead level (BL > or = 100 µg/L) among children aged 1 to 6 years and to determine the distribution of BLL by French administrative zone in 2008-2009.
Methods – This cross-sectional study involved 3,255 children, recruited at hospital. A two-stage probability sample, stratified by hospital and French administrative zone was conducted. The hospitals,  located in areas where the risk of lead exposure in the dwellings is higher, have been over-represented. The data collected included blood samples  and socio-demographic characteristics.
Results –The overall prevalence of elevated BLL was 0.11% (95%CI [0.02-0.21]): i.e. 5,333 children [784-9,882] in France. The  children's BLL geometric mean in France was 15.1 µg/L (95%CI [14.7-15.5]). Levels were slightly higher in males and  did not change significantly with age. No significant difference was observed between French administrative zones.
Discussion – The prevalence of elevated BLL decreased from 2.1% (95%CI [1.6-2.6]) to 0.11% (95%CI [0.02-0.21]) in the last 15 years. This highlights a substantial  decrease in exposure of children in France, as in many industrialized countries.

  • Anne Etchevers1
  • Camille Lecoffre1
  • Alain Le Tertre1
  • Yann Le Strat1
  • Groupe Investigateurs
    Saturn-Inf
  • Catherine De Launay1
  • Bénédicte Bérat1
  • Marie-Laure Bidondo1
  • Mathilde Pascal1
  • Nadine Fréry1
  • Perrine De Crouy-Chanel1
  • Morgane Stempfelet1
  • Jean-Louis Salomez2
  • Philippe Bretin1

1/ Institut de veille sanitaire, Saint-Maurice, France
2/ Service d’épidémiologie et de santé publique, Faculté de médecine, Lille, France

Editeur
Institut de veille sanitaire (InVS)
12 rue du Val d’Osne, F-94415 Saint-Maurice cedex
www.invs.sante.fr

Directrice de la publication
Dr Françoise Weber, Directrice générale de l’InVS
Comité de rédaction
Jean-Claude Desenclos (InVS), Eric Jougla (CepiDc – Inserm), Hélène Therre (InVS)

Rédaction - Contacts
Judith Benrekassa, Valérie Henry,
Laetitia Gouffé-Benadiba
redactionbeh@invs.sante.fr

Informations générales

Création graphique
Françoise Parraud, Elisabeth Coutrot

Réalisation
Oliance