Fermer



Publications et outils

Publié le 10/10/2013

Travail et santé

Surveillance de la mortalité par suicide des agriculteurs exploitants

Premiers résultats

Auteur(s) : Bossard C, Santin G, Guseva Canu I
Editeur(s) : Institut de veille sanitaire
ISSN : 1956-5488
ISBN NET : 978-2-11-138337-1
Citation suggérée : Bossard C, Santin G, Guseva Canu I. Surveillance de la mortalité par suicide des agriculteurs exploitants. Premiers résultats. Saint-Maurice : Institut de veille sanitaire ; 2013. 26 p.
Publication non disponible au format papier

RÉSUMÉ :

Un excès de risque de décès par suicide a été observé chez les agriculteurs dans plusieurs études françaises et internationales.
Dans ce contexte, l’Institut de veille sanitaire (InVS) et la Caisse centrale de la mutualité sociale agricole (CCMSA) se sont associés afin de produire des indicateurs réguliers de mortalité par suicide dans la population des agriculteurs. Dans un premier temps, la population étudiée est limitée aux chefs d’exploitation et à leurs conjoints collaborateurs, en activité professionnelle.
L’étude porte sur les années 2007, 2008 et 2009. La population étudiée comporte en moyenne 500 164 personnes par an dont 68 % d’hommes et 32 % de femmes. Durant les trois années, 2 769 décès ont été observés chez les hommes et 997 chez les femmes.
Parmi ces décès, on a observé 417 suicides chez les hommes (respectivement 130, 146 et 141 en 2007, 2008 et 2009) et 68 chez les femmes (respectivement 19, 27 et 22 en 2007, 2008 et 2009). Les suicides représentent sur l’ensemble de la période étudiée la troisième cause de décès de cette population. La comparaison de la mortalité par suicide des agriculteurs exploitants à celle des hommes du même âge dans la population française montre un excès de suicides de 28 % en 2008 et de 22 % en 2009. Cet excès est surtout marqué dans les classes d’âge de 45 à 64 ans et dans les secteurs des filières d’élevage bovins-lait et bovins-viande qui présentent en 2008 et 2009 les surmortalités par suicide les plus élevées. Ces résultats préliminaires confirment la nécessité de poursuivre la surveillance dans cette population.

Rapport  [pdf - 1,05 Mo]

Mots-clés :

suicide, mortalité, agriculteurs, MSA

RÉSUMÉ :

Surveillance of mortality by suicide among farmers

First results

An excessive risk of suicide among agriculture workers has been observed in several studies in France and abroad. Accordingly, of the French Institute for Public Health Surveillance and Mutualité sociale agricole (Social Insurance in agriculture sector) launched collaboration with aim at producing indicators of mortality by suicide among agriculture workers population on a regular basis. The study population included active farmers and their collaborating spouses. The study covered three consecutive years: 2007, 2008, and 2009. The annual study population was of 500,164 subjects in average, including 68% of men and 32% of women. During the 3-year study period, 2,769 men and 997 women were deceased. From these deaths, 417 deaths were due to suicide among men (130, 146, and 141 in 2007, 2008, and 2009, respectively) and 68 deaths among women (19, 27, and 22 in 2007, 2008, and 2009, respectively). Suicides represented the third most important cause of death. The comparison of mortality among male study population with that of French national male population revealed a 28%-excess in mortality by suicide in 2008 and 22%-excess in 2009. This excess was particularly high among the 45-64 year age category and in cattle breeding – dairy and meat -sectors. These sectors presented the highest over mortality due to suicide in 2008 and 2009. Although preliminary, the first results of this study confirm the necessity to continue the surveillance in this population.

Haut de page