Fermer



Publications et outils

Publié le 04/04/2013

Maladies infectieuses

Surveillance des accidents avec exposition au sang dans les établissements de santé français en 2010

Résultats AES-Raisin 2010

Auteur(s) : Réseau AES Raisin
Editeur(s) : Institut de veille sanitaire
ISSN : 1956-6956
ISBN NET : 978-2-11-131133-6
Citation suggérée : Surveillance des accidents avec exposition au sang dans les établissements de santé français en 2010. Résultats AES-Raisin 2010. Saint-Maurice : Institut de veille sanitaire ; 2013. 42 p.
Publication non disponible au format papier

RÉSUMÉ :

Sous l’égide du Réseau d'alerte, d'investigation et de surveillance des infections nosocomiales et avec le Groupe d'étude sur le risque d'exposition des soignants aux agents infectieux, les méthodes de surveillance des accidents exposant au sang (AES) font l’objet d’un consensus et d’un réseau national depuis 2002. Tout AES déclaré au médecin du travail du 1er janvier au 31 décembre 2010 est documenté de manière volontaire, anonyme et standardisée.
En 2010, 17 039 AES ont été recensés dont la majorité est notifiée par les personnels paramédicaux. Huit AES documentés sur 10 sont des accidents percutanés, essentiellement par piqûre.
Après huit années de fonctionnement du réseau et en comparant les données 2004 et 2010, nous pouvons estimer que le nombre d’AES a été réduit d’un peu moins d’un quart en France entre ces deux périodes sur l’ensemble des établissements participants.
Les données colligées rendent compte de la part croissante des matériels de sécurité commandés par les établissements, quel que soit le dispositif médical considéré, avec une tendance à sécuriser davantage de gestes au fur et à mesure des années. Ce suivi confirme l’intérêt des matériels de sécurité dont l’usage apparaît significativement associé à un moindre risque d’accident par acte.
Au total, si au cours du temps il est observé une tendance à la baisse de l’incidence des accidents quel que soit le matériel utilisé illustrant l’impact positif des campagnes de formation et d’information qui ont lieu années après années, le recours à un matériel de sécurité permet de réduire plus encore ce risque résiduel.

Rapport  [pdf - 1,17 Mo]

Mots-clés :

accidents d’exposition au sang, professionnel de santé, surveillance, prévention

SUMMARY

Surveillance of occupational blood and body fluids exposures in French healthcare facilities in 2010

AES-Raisin 2010 results

Surveillance of occupational blood and body fluids exposures (BBFE) in France has been standardised since 2002 and coordinated at national level through the RAISIN Network, in collaboration with GERES. All BBFE occurring from 1st January to 31 December 2010 were documented voluntarily and anonymously, using a standardised questionnaire.
In 2010, 17,039 BBFE were recorded, most of them were reported by non medical healthcare worker (HCW) and 80% were percutaneous injuries, mainly needlestick injuries.
After eight years of the RAISIN network, we are able to estimate that the number of AES has been reduced by a little less than a quarter to France within all the healthcare facilities that participated each year since 2004 to 2010.
Data provide an increasing part of devices with safety features bought by healthcare facilities, with a trend to secure more and more care over the time. This follow-up confirms the interest of the use of devices with safety features that seems significantly associated with a lesser risk of BBFE.
Then, there is a trend towards a significant reduction in BBFE by adopting safe work practices and by using personal protection equipment with a downward trend in avoidable BBFE and a downward trend in the incidence per device used (estimated from the number of devices ordered). These trends are promising. The introduction of devices with safety features could lead to a significant reduction in the number of BBFE.

Haut de page