Fermer



Publications et outils

Publié le 05/02/2013

Maladies infectieuses

Épidémie d’infections à Escherichia coli entéro-hémorragique O104:H4 liée à la consommation de graines germées

Juin 2011, Bègles, Gironde, France

Auteur(s) : Gault G, et al.
Editeur(s) : Institut de veille sanitaire
ISSN : 1956-6956
ISBN : 9978-2-11-131091-9
ISBN NET : 978-2-11-131090-2
Citation suggérée : Gault G, et al. Épidémie d’infections à Escherichia coli entéro-hémorragique O104:H4 liée à la consommation de graines germées. Juin 2011, Bègles, Gironde, France. Saint-Maurice : Institut de veille sanitaire ; 2012. 72 p.
Publication non disponible au format papier

RÉSUMÉ :

Le 22 juin 2011, un hôpital situé à proximité de Bordeaux en Gironde signalait 8 cas de diarrhée sanglante, dont 2 syndromes hémolytiques et urémiques (SHU) chez des adultes, à la Cire Aquitaine. Les premières investigations ont permis d’identifier un événement commun à ces cas, la participation à une journée portes ouvertes d’un centre de loisirs à Bègles le 8 juin où était proposé un buffet froid avec des graines germées. Le 24 juin, un premier cas a été confirmé à Escherichia coli entéro-hémorragique (EHEC) O104:H4, souche identifiée dans l’épidémie allemande survenue en mai 2011.
Des investigations épidémiologiques, microbiologiques et de traçabilité ont été menées afin de décrire l’épidémie, identifier le véhicule de transmission et adapter les mesures de contrôles. Une enquête de cohorte auprès de l’ensemble des participants à la journée, manipulateurs de denrées inclus, a été réalisée. Un cas a été défini par tout participant à la journée ayant présenté soit un SHU, soit une diarrhée sanglante, soit un épisode de diarrhée entre le 8 et le 23 juin. La confirmation des cas a été obtenue par isolation de souches d’EHEC O104:H4 ou par sérologie O104. Des analyses microbiologiques sur les prélèvements cliniques et environnementaux ont été réalisées, et une enquête de traçabilité a été mise en oeuvre par l’autorité européenne de sécurité des aliments.
Vingt-quatre cas dont 22 adultes ont été identifiés, et 2 cas secondaires ont été observés au sein d’un foyer. Au total, 12 cas ont été confirmés (11 avec un sérotype O104:H4 et 1 avec un sérogroupe O104). La consommation de graines de fenugrec bio a été identifiée comme étant à l’origine de l’épidémie avec une association significative à la maladie (RR : 5,1 [IC 95% : 2,3-11,1]).
L’enquête de traçabilité des graines a permis d’identifier un lot de fenugrec bio (producteur en Égypte) commun à l’épidémie survenue en Allemagne. Les mesures de prévention et de contrôle (retrait des lots incriminés) ont été réalisées.
Cette épidémie aura permis d’apporter de nouveaux éléments relatifs aux infections à EHEC, notamment une durée d’incubation plus longue et une infection chez des adultes qui jusqu’alors n’étaient pas ciblés dans le système de surveillance mis en place en France.

Rapport  [pdf - 884,52 Ko]

Mots-clés :

Escherichia coli entéro-hémorragique O104:H4, syndrome hémolytique et urémique, graines germées

SUMMARY

Outbreak of Shiga Toxin producing Enterohemorrhagic E. coli O104: H4 associated with consumption of fenugreek sprouts

June 2011, Bègles, Gironde, France

On 22 June 2011, a hospital around the city of Bordeaux in Gironde notified eight cases of bloody diarrhoea or haemolytic uraemic syndrome (HUS) on adults to the regional office of the French Institute for Public Health Surveillance in Aquitaine. The vehicle of transmission, suggested by first investigations, was sprouts, served in a community centre open-day on 8 June 2011. On 24 June, a strain of shiga toxin- producing Escherichia coli enterohemorrhagic (EHEC) O104:H4 has been isolated from a first case, the same rare serotype having caused the outbreak in Germany in May-July 2011.
Epidemiological, microbiological and food trace back investigations were initiated to describe the outbreak, identify vehicle for infection and guide control measures. We conducted a retrospective cohort study among all adults attending the event, including food handlers. A case was defined as an open-day attendee who developed HUS or bloody diarrhoea or diarrhoea between 8-23 June.
Cases were confirmed by isolation of EHEC O104:H4 or O104 serology. Microbiological analyses of stool, blood and food samples were performed, and a trace back investigation was initiated by the European Food Safety Authority (EFSA).
Twenty-four cases (22 adults) were identified. Two secondary cases in a single household were identified. Twelve cases were confirmed, 11 by isolation of EHEC O104:H4 and 1 by O104 serology. Among sprouts, fenugreek was the only food-item with a significant association to illness (RR 5.1, 95%CI 2.3-11.1). The trace back investigation identified a producer in Egypt and a batch of organic fenugreek seeds common to German outbreak. Control and prevent measures were implemented.
This outbreak has taught us new elements of EHEC infections with an unusually long incubation period and a high proportion of adult’s cases until now not targeted by surveillance systems in France.

Haut de page