Fermer



Publications et outils

Publié le 26/11/2015

Maladies chroniques et traumatismes

Projection de l’incidence et de la mortalité par cancer en France métropolitaine en 2015

Rapport technique

Auteur(s) : Leone N, Voirin N, Roche L, Binder-Foucard F, Woronoff AS, Delafosse P, Remontet L, Bossard N, Uhry Z
Editeur(s) : Institut de veille sanitaire
ISSN : 1956-6964
ISBN NET : 979-10-289-0153-0
Citation suggérée : Leone N, Voirin N, Roche L, Binder-Foucard F, Woronoff AS, Delafosse P, Remontet L, Bossard N, Uhry Z. Projection de l’incidence et de la mortalité par cancer en France métropolitaine en 2015. Rapport technique. Saint-Maurice (Fra) : Institut de veille sanitaire, 2015. 62 p.
Publication disponible au format papier

RÉSUMÉ :

Objectif : les projections d’incidence et de mortalité par cancer permettent d’estimer pour l’année en cours les nombres attendus de nouveaux cas et de décès par cancer au niveau national. La publication des projections, actualisée tous les deux ans, s’inscrit dans le cadre de l’objectif 15 du Plan Cancer 2014-2019 : «Appuyer les politiques publiques sur des données robustes et partagées ».
Méthode : les projections sont issues d’une modélisation statistique à partir des données d’incidence collectées par les registres des cancers du réseau Francim et des données de mortalité fournies par le Centre d’épidémiologie sur les causes médicales de décès de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (CépiDc, Inserm) sur la période 1975-2011. Ces projections reposent sur des hypothèses (scenarii) concernant l’évolution de l’incidence et de la mortalité entre 2011 et 2015. Trois scenarii ont été considérés : A – prolongation de la tendance récente, B – taux constant depuis 2011, et C – prolongation de la tendance moyenne 1980-2011. Dix-neuf localisations tumorales solides ont été analysées.
Pour l’incidence, le scénario A a été retenu pour la plupart des localisations : lèvre-cavité orale-pharynx, oesophage, estomac, côlon-rectum, foie, larynx (chez l’homme), poumon, mélanome de la peau, col de l’utérus, corps de l’utérus, ovaire, testicule, vessie, rein, système nerveux central, et thyroïde. Le scénario B a été privilégié pour le cancer du sein dont les dernières données d’incidence, confortées par des résultats internationaux, suggèrent une stabilisation du taux. Ce scénario a également été appliqué au cancer du pancréas dont l’augmentation d’incidence assez spécifique en France rend difficile les projections qui doivent être interprétées avec prudence. Le scénario C a été privilégié chez la femme pour le cancer du larynx, l’hypothèse d’une augmentation de l’incidence étant la plus probable. Pour la prostate, compte tenu de l’incertitude sur l’évolution à très court terme de l’incidence, seule l’estimation en 2011 est rapportée. Le scénario A a systématiquement été retenu pour les projections de mortalité. Enfin, les projections « tous cancers » intègrent, en plus des projections spécifiques de chaque localisation, les estimations pour les hémopathies malignes bien que non présentées dans ce rapport.
Résultats : en 2015, le nombre de nouveaux cas de cancer en France métropolitaine est estimé à 210 882 chez l’homme et 173 560 chez la femme, soit des taux standardisés (sur la population mondiale) respectifs de 362,4 et 272,6 pour 100 000 personnes-années. Le nombre de décès par cancer est estimé à 84 041 chez l’homme et 65 415 chez la femme, soit respectivement 124,0 et 72,9 pour 100 000 personnes-années.

Rapport  [pdf - 1,78 Mo]

Mots-clés :

projections, incidence, mortalité, cancer, France métropolitaine, registres de population

SUMMARY

Cancer incidence and mortality projections in metropolitan France in 2015

Technical report

Objective: the projections of cancer incidence and mortality estimate the expected numbers of new cases and deaths of cancer for the current year at the national level. The publication of these projections, updated every two years, is part of objective 15 of the Cancer Plan 2014-2019: “Supporting public policies on robust and shared data.”
Methods: the projections are derived from a statistical model built on cancer incidence data collected by the cancer registries of the Francim network and mortality data recorded by the French epidemiology centre on medical causes of death of the French National Institute of Health and Medical Research (CépiDc, Inserm) over the period 1975-2011. These projections are based on assumptions (scenarios) concerning the evolution of cancer incidence and mortality between 2011 and 2015. Three scenarios have been considered: A – prolongation of the recent trend, B – constant rate since 2011, and C – prolongation of the average trend between 1980 and 2011. Nineteen solid tumor sites were studied. With regards to incidence, scenario A was chosen for most of the sites: lip-oral cavity-pharynx, esophagus, stomach, colorectal, liver, larynx (in man), lung, cutaneous melanoma, cervix uteri, corpus uteri, ovary, testicle, bladder, kidney, nervous central system, and thyroid. Scenario B was preferred for breast cancer whose recent incidence data, reinforced by international results, suggest a stabilization of the incidence rate. This scenario was also applied to pancreatic cancer whose increase in incidence, which is quite specific to France, makes it difficult to interpret the projections. Scenario C was preferred for larynx cancer in women, the hypothesis of an increase in incidence being the most probable. For prostate cancer, given the uncertainty around the evolution of its incidence rate in the short term, only the estimate for 2011 is reported. Scenario A was systematically chosen for cancer mortality projections. Finally, the projections for “all cancers” include, in addition to the specific projections for each solid tumor site, the estimates for hematological malignancies although they are not presented in this report.
Results: in metropolitan France in 2015, the estimated number of new cancer cases is 210,882 in men and 173,560 in women, for a respective standardized rates (on world population) of 362.4 and 272.6 per 100,000 person years. The estimated number of cancer deaths is 84,041 in men and 65 415 in women, for a respective standardized rates of 124.0 and 72.9 per 100,000 person years.

Haut de page