Fermer



Publications et outils

Publié le 04/06/2013

Maladies chroniques et traumatismes

Surveillance épidémiologique des noyades Enquête NOYADES 2012

1er juin – 30 septembre 2012

Auteur(s) : Lasbeur L, Thélot B.
Editeur(s) : Institut de veille sanitaire
ISSN : 1956-6964
ISBN : 978-2-11-131144-2
ISBN NET : 978-2-11-131145-9
Citation suggérée : Lasbeur L, Thélot B. Surveillance épidémiologique des noyades – Enquête NOYADES 2012. 1er juin – 30 septembre 2012. Saint-Maurice : Institut de veille sanitaire ; 2013. 68 p.
Publication disponible au format papier

RÉSUMÉ :

En France, les noyades constituent un problème important de santé publique car elles sont responsables de plus de 500 décès accidentels chaque année et parfois de graves séquelles. L’enquête NOYADES 2012 a été réalisée entre juin et septembre 2012 par l’Institut de veille sanitaire (InVS) et la Direction générale de la sécurité civile et de la gestion des crises (DGSCGC) du ministère de l'Intérieur. Cette enquête a recensé toutes les victimes de noyade, accidentelle ou non, suivie d’une hospitalisation ou d’un décès.
L’objectif était de décrire les caractéristiques et facteurs de risques des noyades accidentelles, pour contribuer à leur prévention.
L’enquête NOYADES 2012 a dénombré 1 238 noyades accidentelles dont 497 (40 %) suivies d’un décès parmi lesquelles : 14 % d'enfants de moins de 6 ans (170 noyades dont 28 décès), 43 % d’adultes de plus de 45 ans (534, dont 270 décès). Les caractéristiques démographiques des victimes et les circonstances de la noyade dépendent du lieu : 159 noyades ont eu lieu en piscine privée (51 décès), 52 en piscine publique (8 décès), 214 en cours d’eau (139 décès), 121 dans un plan d’eau (60 décès), 642 en mer (214 décès) et 50 en d’autres lieux (25 décès). En piscine privée, les enfants de moins de 6 ans se sont noyés surtout à cause d’un manque de surveillance d’un adulte et de leur inaptitude à nager. Dans les cours d’eau et plans d’eau, les noyades surviennent souvent après une chute, lors d’activités solitaires, ou après la consommation d’alcool. En mer, les noyés étaient souvent des personnes résidant dans le département de noyade, de plus de 45 ans, ou des personnes ayant un problème de santé.
Ces résultats sont à la base de messages de prévention spécifiques tels que : assurer une surveillance rapprochée des jeunes enfants par un adulte, apprendre à nager le plus tôt possible, nager dans des zones de baignade surveillée, ne pas surestimer ses capacités physiques, se renseigner sur l’état de la mer et les conditions météorologiques.

Rapport  [pdf - 2,80 Mo]

Mots-clés :

noyades, surveillance épidémiologique, prévention, incidence, France

SUMMARY

Epidemiological surveillance of drowning – The NOYADES 2012 survey

1 June-30 September 2012

In France, drowning is a major public health problem, as it is responsible for more than 500 accidental deaths each year, and sometimes for serious sequelae.
The NOYADES 2012 survey was conducted between June and September 2009 by the French Institute for Public Health Surveillance and the French Home Office. This survey recorded all the victims of drowning followed by hospitalization or death. The objective was to describe the characteristics and risk factors of unintentional drowning, to help prevent them.
The NOYADES 2012 survey reported 1,238 drowning cases, of which 497 (40%) were followed by death, including 14% of children under 6 years of age (170 drowning case, including 28 deaths), 43% of adults aged above 45 years (534, including 270 deaths). The demographic characteristics of victims and the circumstances of drowning depend on the location: 159 persons drowned in private swimming pools (51 deaths), 52 in public swimming pools (8 deaths), 214 in streams (139 deaths), 121 in lakes (60 deaths), 642 at sea (214 deaths) and 50 in other places (25 deaths). In private swimming pools, children under 6 years old drowned mainly due to a lack of adult surveillance and to their inability to swim. In rivers and lakes, drowning often occurred after a fall during solitary activities, or after consuming alcohol. At sea, drowned people were often tourists over 45 years, or people with a health problem.
These results are the basis of specific prevention messages such as: careful surveillance of young children, learning to swim as soon as possible, swimming in supervised areas, not overestimating one’s physical capabilities, inquiring about the state of the sea and the meteorological conditions.

Haut de page