Fermer



Publications et outils

Publié le 08/10/2013

Maladies chroniques et traumatismes

  • Visuel de couverture du rapport
Publication non disponible au format papier

Estimation nationale de l’incidence des cancers en France entre 1980 et 2012

Étude à partir des registres des cancers du réseau Francim Partie 2 – Hémopathies malignes

Auteur(s) : Monnereau A, Remontet L, Maynadié M, Binder-Foucard F, Belot A, Troussard X, Bossard N
Editeur(s) : Institut de veille sanitaire
ISSN : 1956-6964
ISBN : 978-2-11-138347-0
ISBN NET : 978-2-11-138338-8
Citation suggérée : Monnereau A, Remontet L, Maynadié M, Binder-Foucard F, Belot A, Troussard X, Bossard N. Estimation nationale de l’incidence des cancers en France entre 1980 et 2012. Partie 2 – Hémopathies malignes. Saint-Maurice : Institut de veille sanitaire ; 2013. 88 p.

RÉSUMÉ :

Cette étude constitue le second volume de la mise à jour des estimations nationales de l’incidence des cancers. Après les tumeurs solides (partie 1), la mise à jour concerne l’incidence des hémopathies malignes, estimée pour la première fois en France par sous-type histologique. Ce choix correspond à l’évolution des connaissances, tant sur le plan étiologique que sur le plan clinique et pronostique de ces maladies considérées aujourd’hui comme distinctes. En conséquence, l’incidence est estimée directement à partir d’une modélisation de l’incidence de la zone registre et non à partir du rapport incidence/mortalité classiquement utilisé – le codage des données de mortalité ne permettant pas de distinguer aussi précisément les différentes hémopathies malignes. L’étude porte sur les nouveaux cas d’hémopathies malignes diagnostiqués entre 1975 et 2009, enregistrés par 14 registres ayant au moins cinq années d’enregistrement consécutives. Quinze entités d’hémopathies malignes sont étudiées. En 2012, le nombre de nouveaux cas d’hémopathies malignes en France métropolitaine est estimé à 35 000 (19 400 chez l’homme et 15 600 chez la femme). Les quatre localisations les plus fréquentes en 2012 sont le myélome multiple/plasmocytome (4 888 nouveaux cas), la leucémie lymphoïde chronique/lymphome lymphocytique (4 464), le lymphome diffus à grandes cellules B (4096) et les syndromes myélodysplasiques (4 059). L’analyse des tendances permet de distinguer les hémopathies malignes dont le taux d’incidence standardisé sur la population mondiale diminue dans les deux sexes (syndromes myéloprolifératifs chroniques hors leucémie myéloïde chronique), des hémopathies dont le même taux augmente de 1 à 2 % par an dans les deux sexes (myélome multiple/plasmocytome, leucémies aiguës myéloïdes, leucémie lymphoïde chronique/lymphome lymphocytique, lymphome folliculaire, lymphome de la zone marginale, lymphome de Hodgkin classique, syndromes myélodysplasiques).
Le fait de distinguer l’incidence selon les principaux types histologiques d’hémopathie maligne affine considérablement la connaissance de ces maladies et permet non seulement de suivre les tendances de chaque type d’hémopathie maligne dans le temps mais également de générer des hypothèses étiologiques ou d’apporter des possibilités de comparaisons sur le plan diagnostique et thérapeutique.

Rapport  [pdf - 3,30 Mo]
Synthèse  [pdf - 699,54 Ko]

Mots-clés :

incidence, cancer, France, hémopathies

SUMMARY

National estimate of the incidence of cancer in France between 1980 and 2012

A study based on Francim network of cancer registries Part 2 – Hematological Malignancies

This study deals with hematological malignancies and is the second part of the national cancer incidence update (after solid tumors –1st part). The aim was to provide, for the first time in France, an updated analysis of trends in incidence of hematological malignancies by histological subtype. This evolution has been driven by knowledge advances on etiological, clinical or prognostic heterogeneity of these diseases. Thus, the incidence is directly estimated by modeling the incidence rates measured in the cancer registry area rather than using the usual incidence/mortality ratio (the mortality data coding does not fit with detailed information needed on hematological malignancies). The analysis included all new hematological malignancies collected by 14 Francim registries between 1975 and 2009. Fifteen hematological malignancies were studied.
In 2012, there were an estimated 35,000 new hematological malignancies (19,400 in men and 15,600 in women) in France. The four most common in both sexes were multiple myeloma/solitary plasmacytomas (4,888 new cases), chronic lymphocytic leukemia/small lymphocytic lymphoma (4,464), diffuse large B-cell lymphoma (4,096) and myelodysplastic syndromes (4,059). The analysis of trends in incidence made it possible to distinguish the subtypes with a decrease of their age-standardized incidence rate in both sexes (myeloproliferative neoplasms excluding chronic myeloid leukemia) and the subtypes showing increased incidence over the study period (multiple myeloma/solitary plasmacytomas, acute myeloid leukemia, chronic lymphocytic leukemia/small lymphocytic lymphoma, follicular lymphoma, marginal zone lymphoma, classical Hodgkin lymphoma, myelodysplastic syndromes).
Reporting hematological malignancies incidence rates detailed by major subtypes improves greatly the knowledge of these diseases, allows to follow the trends of each subtype and also provides clues to their causes as well as valuable benchmarks for clinical advances in the diagnosis and treatment.

RÉSUMÉ :

Localisation

Lymphome de Hodgkin classique

Télécharger le pdf

Leucémie lymphoïde chronique / lymphome lymphocytique

Télécharger le pdf

Lymphome folliculaire

Télécharger le pdf

Lymphome diffus à grandes cellules B

Télécharger le pdf

Lymphome du manteau

Télécharger le pdf

Lymphome de la zone marginale

Télécharger le pdf

Myélome multiple & plasmocytome

Télécharger le pdf

Lymphome lymphoplasmocytaire / maladie de Waldenström

Télécharger le pdf

Lymphome T/NK à cellules matures

Télécharger le pdf

Leucémie / lymphome lymphoblastique à cellules précurseurs (B, T ou SAI)

Télécharger le pdf

Leucémies aiguës myéloïdes

Télécharger le pdf

Leucémie aiguë myéloïde promyélocytaire

Télécharger le pdf

Leucémie myéloïde chronique (LMC)

Télécharger le pdf

Syndromes myéloprolifératifs chroniques (hors LMC)

Télécharger le pdf

Syndromes myélodysplasiques

Télécharger le pdf

Haut de page