Fermer



Publications et outils

Publié le 08/08/2011

Maladies chroniques et traumatismes

Prévalences du surpoids et de l'obésité et déterminants de la sédentarité chez les enfants de 7 à 9 ans en France en 2007

Auteur(s) : Salanave B, Péneau S, Rolland-Cachera MF, Hercberg S, Castetbon K
Editeur(s) : Institut de veille sanitaire
ISSN : 1956-6964
ISBN : 978-2-11-099510-0
ISBN NET : 978-2-11-128451-7
Citation suggérée : Salanave B, Péneau S, Rolland-Cachera MF, Hercberg S, Castetbon K. Prévalences du surpoids et de l’obésité et déterminants de la sédentarité, chez les enfants de 7 à 9 ans en France en 2007. Saint-Maurice: Institut de veille sanitaire, Université de Paris 13; 2011. 34 p.
Publication disponible au format papier

RÉSUMÉ :

Les prévalences du surpoids et de l'obésité chez l'enfant ont augmenté jusqu’au début des années 2000, ce qui était préoccupant compte tenu de leurs conséquences sur la morbidité et la mortalité ultérieures. En France, l’un des objectifs prioritaires du Programme national nutrition santé (PNNS), en place depuis 2001, était de "stopper l’augmentation de la fréquence du surpoids et de l’obésité chez l’enfant".
Deux études réalisées en 2000 et 2007 selon un protocole identique ont permis d’évaluer l’évolution des prévalences de surpoids et d'obésité chez les enfants de 7 à 9 ans pendant cette période. Des classes de CE1 et CE2 ont été tirées au sort dans des écoles primaires sélectionnées aléatoirement. Le poids et la taille des élèves ont été mesurés par le personnel médical de l’Éducation nationale et un autoquestionnaire sur les habitudes de vie a été rempli par les parents. Les seuils de l’International Obesity Task Force ont été utilisés pour déterminer le surpoids et l'obésité.
En 2007, 18,4 % des 2 525 enfants inclus étaient en surpoids, dont 3,8 % d'obèses. La comparaison des deux études, en limitant les données de 2007 aux académies déjà couvertes en 2000, a permis de montrer une stabilisation de la prévalence du surpoids et de l’obésité sur cette période, chez les enfants de cette classe d’âge.
Par ailleurs, des analyses sur la sédentarité réalisées sur les données de 2007 ont permis de montrer que les enfants de mères en surpoids ou obèses passaient plus de temps devant la télévision que les autres. De plus, les caractéristiques sociodémographiques et de mode de vie associées au temps passé devant la télévision, étaient différentes selon le statut pondéral des mères.

Rapport  [pdf - 571,03 Ko]

Mots-clés :

surpoids, obésité, prévalence, enfants, sédentarité, école élémentaire, France

SUMMARY

Children’s overweight and obesity prevalences increased up to the early 2000s, which was preoccupying given consequences on further morbidity and mortality. In France, one of the main objectives of the National Nutrition and Health Program launched in 2001 was “to stop the increase of children prevalence of overweight and obesity”.
Two studies conducted in 2000 and 2007 and following a similar protocole evaluated changes in overweight and obesity prevalence in 7-9 years old children. In selected schools, two classes corresponding to the age-range were randomly selected. Weight and height were measured by nurses or physicians. A lifestyle questionnaire was completed by the parents. International Obesity Task Force cut-offs were used to define body weight status.
In 2007, 18.4% of the 2,525 included children were overweight, among whom 3.8% were obese. The comparison in the administrative school districts investigated in both 2000 and 2007 showed a plateau of the prevalence of overweight and obesity in 7-9-year-old children.
In addition, analyses on sedentary behaviours in 2007 have shown that children of overweight and obese mothers spent more time in front of the television than other children. Moreover, sociodemographic and living characteristics associated with television viewing varied according to the maternal weight status.

Haut de page