Fermer



Points épidémiologiques

Publié le 05/02/2016

Surveillance sanitaire en Bretagne. Point épidémiologique au 3 février 2016.

05/02/2016

Télécharger Télécharger Acrobat Reader

Point épidémiologique au 3 février 2016. (pdf- 706,13 Ko)

Synthèse

Grippe et syndrome grippal
Poursuite de la phase ascendante de l’épidémie : augmentation du nombre de passages aux urgences ainsi que du recours à SOS Médecins, quasi superposable à l’an passé.
Circulation virale majoritairement de type B, en augmentation au CHU de Brest (taux de positivité 12%, sur 101 prélèvements).
Augmentation très progressive de la circulation virale de type A, au CHU de Brest (taux de positivité 2%, sur 101 prélèvements).
Trois cas graves de grippe ont été admis en service de réanimation depuis la semaine 02/2016. Deux étaient infectés par un virus de type B et un par un virus de type A.

Gastro-entérites
Poursuite de l’épidémie, avec une activité restant modérée en médecine générale : taux d’incidence des diarrhées aiguës estimé à 176 cas pour 100 000 habitants (IC à 95% [103 ; 249], données Sentinelles non consolidées).
Recours aux urgences stable ; il atteint presque le niveau maximal de l’an passé pour les urgences de ville, et environ 60% de celui des urgences hospitalières.
Les gastro-entérites représentent 2% des diagnostics dans les services d’urgences hospitalières et 8% des diagnostics à SOS Médecins.

Consulter tous les numéros Haut de page