Fermer



Points épidémiologiques

Publié le 12/02/2016

Surveillance sanitaire en Bretagne. Point épidémiologique au 10 février 2016.

12/02/2016

Télécharger Télécharger Acrobat Reader

Point épidémiologique au 10 février 2016. (pdf- 701,77 Ko)

Synthèse

Grippe et syndrome grippal
Phase ascendante de l’épidémie : augmentation du recours à SOS Médecins et du nombre de passages aux urgences mais moins important qu’en semaine 04.
Circulation majoritaire de virus de type B, en augmentation au CHU de Rennes (taux de positivité 24%, sur 115 prélèvements) et au CHRU de Brest (taux de positivité 16%, sur 116 prélèvements).
Faible circulation virale de type A, au CHU de Rennes (taux de positivité 3%, sur 115 prélèvements) et au CHRU de Brest (taux de positivité 3%, sur 116 prélèvements).
Aucun nouveau cas grave de grippe signalé cette semaine. Trois cas graves de grippe ont été admis en service de réanimation depuis la semaine 02/2016.

Gastro-entérites
Poursuite de l’épidémie, avec une activité forte en médecine générale : taux d’incidence des diarrhées aiguës estimé à 237 cas pour 100 000 habitants (IC à 95% [114 ; 330], données Sentinelles non consolidées).
Recours aux urgences de ville à un niveau proche des valeurs maximales de 2014 et 2015. Baisse du nombre de passages aux urgences hospitalières chez les moins de 15 ans. Les gastro-entérites représentent environ 2% des diagnostics dans les services d’urgences hospitalières et 8% des diagnostics posés par SOS Médecins.
Circulation virale de Norovirus et de Rotavirus.

Consulter tous les numéros Haut de page