Fermer



Points épidémiologiques

Publié le 08/02/2016

Surveillance sanitaire en Nord-Pas-de-Calais et Picardie. Point épidémiologique du 5 février 2016.

08/02/2016

Télécharger Télécharger Acrobat Reader

Point épidémiologique du 5 février 2016. (pdf- 1,73 Mo)

Les points clés

Situation épidémiologique de la varicelle dans le Nord-Pas-de-Calais-Picardie
En Nord-Pas-de-Calais, les indicateurs ambulatoires et hospitaliers sont en net recul, confirmant la baisse entrevue ces dernières semaines. Le niveau reste toutefois soutenu.
En Picardie, le taux de consultations chez SOS Médecins se maintient à un niveau habituellement observé, bien qu’en légère hausse.

Surveillance des bronchiolites
En France métropolitaine, la baisse de l’activité se poursuit, au niveau ambulatoire comme hospitalier. Le pic épidémique est franchi dans l’ensemble des régions.
En Nord-Pas-de-Calais, la baisse observée ces dernières semaines se poursuit, et le taux de consultations chez SOS Médecins est inférieur au seuil pour la seconde semaine consécutive. L’épidémie se termine.
En Picardie, le taux de consultations chez SOS Médecins est de nouveau inférieur au seuil d’alerte, et le nombre de VRS isolés poursuit sa diminution. L’épidémie est en passe de se terminer.

Surveillance des syndromes grippaux
En France métropolitaine, l’épidémie est déclarée. La majorité des régions a été déclarée en phase épidémique, et les autres régions sont en phase pré-épidémique.
En Nord-Pas-de-Calais, l’augmentation importante de la part d’activité liée à la grippe observée chez les SOS Médecins (avec le franchissement du seuil d’alerte régional) et dans les services hospitaliers d’accueil des urgences, ainsi que les données virologiques, conduisent à déclarer la région en phase épidémique.
En Picardie, du fait de l’augmentation plus modérée de la part des consultations pour grippe dans l’activité des SOS Médecins et de l’absence, cette semaine, d’augmentation des isolements de virus grippaux chez les patients hospitalisés, la région est maintenue en phase pré-épidémique.

Surveillance des cas sévères de grippe hospitalisés en réanimation
En France métropolitaine, 55 cas sévères de grippe ont été signalés depuis le début de la surveillance. Il s’agit majoritairement de cas confirmés dus à des virus de type A.
En Nord-Pas-de-Calais, deux nouveaux cas graves de grippe ont été signalés en semaine 04, portant à 3 le nombre total de cas signalés depuis le début de la surveillance.
En Picardie, aucun nouveau cas grave n’a été signalé. Depuis le début de la surveillance, un seul cas grave a été signalé début-novembre.

Surveillance des gastro-entérites aiguës
En France métropolitaine, l’épidémie se poursuit avec le franchissement du seuil utilisé par le réseau Sentinelles pour la 4ème semaine consécutive.
En Nord-Pas-de-Calais et Picardie, les activités ambulatoires et hospitalières demeurent stables à des niveaux élevés ne dépassant pas les seuils d’alerte régionaux.

Consulter tous les numéros Haut de page