Fermer



Points épidémiologiques

Publié le 22/02/2016

Surveillance épidémiologique en région Lorraine. Point au 18 février 2016.

22/02/2016

Télécharger Télécharger Acrobat Reader

Point au 18 février 2016. (pdf- 592,40 Ko)

Faits marquants

  • En semaine 06, l’activité liée à la grippe et aux syndromes grippaux continue d’augmenter et a dépassé le seuil épidémique régional d’après les données du réseau sentinelle. L’activité suit les tendances de la saison 2013-2014. Elle représente respectivement 0,61% et 4,95% du total des diagnostics posés par les services d’urgence du réseau OSCOUR® et l’association SOS Médecins de Meurthe-et-Moselle. D’après les données du laboratoire de virologie du CHU de Nancy, le nombre de prélèvements respiratoires positifs pour les virus grippaux est de 4 pour la grippe A et 3 pour la grippe B.
  • Un nouveau cas de grippe grave hospitalisé en réanimation a été déclaré en Lorraine en semaine 06.
  • Depuis le point du 4 février, aucun nouveau foyer de cas groupés d’infections respiratoires aiguës en collectivité de personnes âgées n’a été signalé en Lorraine. Treize signalements ont été effectués depuis le 1er septembre 2015.
  • L’activité liée à la bronchiolite dans les services d’urgence du réseau OSCOUR® est en diminution depuis la semaine 52, elle représente 8,3% de l’activité hebdomadaire totale chez les enfants de moins de 2 ans. La tendance est également à la diminution pour l’association SOS Médecins de Meurthe-et-Moselle; cette pathologie représente 5,2% de l’activité totale dans la tranche d’âge des moins de 2 ans.
  • Selon le laboratoire de virologie du CHU de Nancy, le virus respiratoire syncytial (VRS) reste le virus respiratoire majoritaire en semaine 06, avec les virus de la grippe (A et B confondus). Un prélèvement était positif au metapneumovirus.
  • En Lorraine, l’activité liée à la gastro-entérite dans les services d’urgence du réseau OSCOUR® et l’association SOS Médecins de Meurthe-et-Moselle diminue. Avec respectivement 129 et 71 diagnostics posés, cette pathologie représente 1,2% et 7,6% de leurs activités.
  • Depuis le point du 4 février, 3 nouveaux foyers de cas groupés de gastro-entérites aiguës en collectivité de personnes âgées ont été signalés en Lorraine, portant ainsi à 21 le nombre de signalements réalisés depuis le 1er septembre 2015.
  • D’après les données du laboratoire de virologie du CHU de Nancy, le rotavirus est le principal virus entérique circulant retrouvé.
  • Au cours de la semaine 06, un épisode d’intoxication par le monoxyde de carbone a été signalé en Lorraine.
Consulter tous les numéros Haut de page