Fermer



Points épidémiologiques

Publié le 12/02/2016

Surveillance épidémiologique en région Alsace. Point au 11 février 2016.

12/02/2016

Télécharger Télécharger Acrobat Reader

Point au 11 février 2016. (pdf- 598,60 Ko)

Faits marquants

  • L’activité liée à la grippe et aux syndromes grippaux est en augmentation pour les associations SOS Médecins de la région et pour le réseau Sentinelles. En semaine 5, les données du réseau Sentinelles indiquent que le seuil épidémique régional est franchi. Pour SOS Médecins, la dynamique de l’activité liée à la grippe est proche de celle observée lors de la saison 2013-2014. En revanche, l’activité pour grippe reste faible pour les services d’urgence du réseau OSCOUR ® de la région avec 15 diagnostics posés en semaine 5.
  • Concernant la grippe en métropole, l’épidémie s’est installée. Seules la Corse et deux anciennes régions sont en phase de pré-alerte. D’après les données du CNR des virus influenzae, les virus circulant sont majoritairement de type B.
  • L’activité liée à la bronchiolite chez les enfants de moins de 2 ans poursuit sa diminution depuis le pic enregistré en semaine 52. En semaine 5, les services d’urgence et les médecins des associations SOS Médecins ont posé respectivement 36 et 22 diagnostics de bronchiolite, ce qui représente 8 et 7 % de leur activité chez les moins de 2 ans.
  • D’après le laboratoire de virologie des HUS, le nombre de virus respiratoires détectés est stable par rapport aux semaines précédentes, avec deux principaux virus retrouvés: le rhino/entérovirus et le virus respiratoire syncytial (VRS).
  • En semaine 5, l’activité liée aux gastro-entérites est en diminution pour les services d’urgence du réseau OSCOUR® et les associations SOS Médecins. Elle représente 2,3% des diagnostics pour les services d’urgence. Pour les associations SOS, elle représente près de 11% des diagnostics ce qui est comparable à ce qui était observé l’an dernier à la même période.
  • Le rotavirus est le virus entérique le plus fréquemment identifié par le laboratoire de virologie des HUS en semaine 3.
  • Au cours de la semaine 05, aucun épisode d'intoxication par le monoxyde de carbone (suspectée ou avérée) a été déclaré en Alsace.
Consulter tous les numéros Haut de page