Fermer



Points épidémiologiques

Publié le 04/01/2016

Surveillance épidémiologique en région Alsace. Point au 31 décembre 2015.

04/01/2016

Télécharger Télécharger Acrobat Reader

Point au 31 décembre 2015. (pdf- 534,07 Ko)

Faits marquants

  • L’activité liée à la grippe et aux syndromes grippaux est en augmentation par rapport à la semaine précédente dans les services d’urgence et dans les associations SOS Médecins. Le nombre de diagnostic posés est de respectivement 13 et 78, ce qui représente 0,29% et 2,16% du nombre total des diagnostics.
    Malgré cette augmentation de diagnostics dans la région, l’activité grippale reste faible.
    C’est également le cas en métropole et en Europe.
  • En raison des fêtes de fin d’année, les données virologiques ne seront pas disponibles pour la semaine 52 et seront actualisées en semaine 1 2016.
  • L’épidémie de bronchiolite chez les enfants de moins de deux ans se poursuit en Alsace en semaine 52. Les services d’urgence et les médecins des associations SOS Médecins ont posés respectivement 116 et 69 diagnostics de bronchiolite. Le taux d’hospitalisation pour bronchiolite aux urgences est de 28%. Cette pathologie représente 18,3% de l’activité des urgences chez les moins de deux ans, en augmentation par rapport à la semaine 51.
  • En semaine 52, le nombre de diagnostics hebdomadaires de gastro-entérites est en augmentation que ce soit pour les services d’urgence ou les associations SOS Médecins. Respectivement 141 et 349 diagnostics ont été posés dans les services d’urgence du réseau OSCOUR® et par les médecins des associations SOS médecins. Pour SOS Médecins l’activité liée aux gastro-entérites reste inférieure à celle observée les 2 saisons antérieures à la même période.
  • L’analyse des foyers d’intoxication au monoxyde de carbone n’est pas disponible pour la semaine 52 et reprendra en semaine 1 2016.
Consulter tous les numéros Haut de page