Fermer



Points épidémiologiques

Publié le 02/02/2016

Surveillance sanitaire en région Aquitaine. Point épidémiologique au 28 janvier 2016.

02/02/2016

Télécharger Télécharger Acrobat Reader

Point au 28 janvier 2016. (pdf- 822,47 Ko)

Mortalité
Les effectifs de mortalité enregistrés en semaine 02 sont conformes aux valeurs attendues à cette période de l’année. 

Passages aux urgences des populations sensibles
L’activité aux urgences pour les moins de 1 an et les 75 ans et plus reste sous le seuil d’alerte, proche des valeurs attendues à cette période.

Maladies à déclaration obligatoire (MDO)
Pas de situation inhabituelle observée depuis début janvier 2016.

Intoxications au monoxyde de carbone
Depuis le 01/09/15, signalement de 22 épisodes en Aquitaine, dont 10 liés à des chaudières/chauffe-eau, 3 à l’utilisation de barbecue/braséro et 4 à des groupes électrogènes. Au total, 44 personnes ont du être transportées aux urgences.

Gastro-entérite aigüe (GEA)
En Aquitaine, activité épidémique importante avec dépassement du seuil épidémique pour les consultations SOS Médecins. Activité modérée et dans les valeurs attendues pour les passages aux urgences. En Ehpad, 24 cas groupés signalés au cours des 5 dernières semaines. En France, activité en augmentation avec un dépassement des seuils depuis 3 semaines pour les consultations en médecine générale

Grippe
Activité grippale toujours faible en Aquitaine, situation pré-épidémique dans la moitié des régions de la métropole et début de l’épidémie en Bretagne. En Europe, l’activité est faible à modérée selon les pays. En Aquitaine, pas de cas grave de grippe et aucun cas groupés d’IRA en semaine 03-2016.

Bronchiolite
Légère reprise de l’activité en semaine 03 avec 5,4 % des actes SOS Médecins et 13,5 % des passages aux urgences chez les moins de 2 ans. L’activité d’AquiRespi était également en hausse avec 153 prises en charge contre 89 la semaine précédente. Une recrudescence ponctuelle de l’activité épidémique est souvent observée à cette période. La part des prélèvements positifs à VRS est en diminution (19 % vs 40 % la semaine précédente).

Virologie respiratoire et méningites à entérovirus
Aucun signalement de méningite à entérovirus d’après le laboratoire du CHU de Bordeaux et un d’après le réseau Oscour®. Parmi les 21 analyses de virus respiratoires positifs, 5 sont des rhinovirus et 4 des VRS. Un prélèvement est positif pour la grippe (A).

Varicelle
Légère hausse de l’activité avec des valeurs qui restent sous le seuil d’alerte en S03.

Consulter tous les numéros Haut de page