Fermer



BEH - Bulletin épidémiologique hebdomadaire

Publié le 08/11/2012

BEH n°41/2012

08/11/2012

Télécharger Télécharger Acrobat Reader

Le numéro (pdf- 1,14 Mo)

 
  •  

    Christine de Peretti (c.deperetti@invs.sante.fr) et al.
    Institut de veille sanitaire, Saint-Maurice, France

     Résumé

    Introduction – Cette étude examine les évolutions des taux de personnes hospitalisées pour infarctus du myocarde (IDM) entre 2002 et 2008.
    Méthodes – Les données ont été extraites des bases nationales des résumés d’hospitalisation en court séjour. Les événements ont été sélectionnés à partir du diagnostic principal et seuls les premiers séjours annuels de chaque patient ont été conservés. Les taux ont été standardisés (population française de 1999) et les tendances analysées par régression de Poisson.
    Résultats – Entre 2002 et 2008, le nombre global de patients hospitalisés pour IDM a diminué de 7,4%, et le taux standardisé de 17,2%. Avant 65 ans, l’étude par sexe et classe d’âge décennale montre des évolutions différenciées : on observe une réduction significative des taux d’hospitalisation dans toutes les classes d’âge masculines au-delà de 25 ans, mais une augmentation significative pour les femmes entre 35 et 54 ans. À partir de 65 ans, il y a eu réduction significative et notable des taux standardisés, tant pour les hommes (-22,7%) que pour les femmes (-23,7%).
    Discussion-conclusion – Ces résultats, cohérents avec les observations des registres Monica (Monitoring of Trends and Determinants in Cardiovascular Disease), précisent au niveau national les évolutions récentes des hospitalisations pour IDM dans l’ensemble des classes d’âge, sans pouvoir différencier les parts respectives des primo-événements et des récidives. La tendance est globalement favorable pour la plupart des classes d’âge, à l’exception des femmes de 35 à 54 ans, dont le taux d’hospitalisation pour IDM augmente, probablement en lien avec l’augmentation du tabagisme, de l’obésité et du diabète.

    Mots-clés : Infarctus du myocarde, bases nationales d’hospitalisation, tendances récentes
  •  

    Clémence Pérel (c.perel@invs.sante.fr) et al.
    Institut de veille sanitaire, Saint-Maurice, France

    Résumé

    Introduction – L’insuffisance cardiaque (IC) est une affection grave, responsable de nombreuses hospitalisations. L’objectif de cette étude était d’estimer le taux annuel de personnes hospitalisées pour IC et de décrire les tendances récentes.
    Méthodes – Les données ont été extraites des bases nationales du PMSIMCO (Programme de médicalisation des systèmes d’information - médecine, chirurgie obstétrique). Ont été sélectionnés les séjours avec pour diagnostic principal une IC, ainsi que les séjours avec diagnostic associé d’IC et diagnostic principal de cardio(néphro)pathie avec IC, d’oedème aigu du poumon ou de foie cardiaque. Le premier séjour annuel de chaque patient a été retenu. Les taux de personnes hospitalisées pour IC ont été standardisés sur la population française (1999).
    Résultats – En 2008, 148 292 patients ont été hospitalisés pour IC. Entre 2002 et 2008, le nombre de patients hospitalisés a augmenté de 14,4%, mais le taux standardisé global a peu évolué (-2,5%). Il y a eu toutefois une diminution significative des taux entre 5 et 24 ans, ainsi que pour les hommes de 65 à 84 ans et les femmes de 55 à 74 ans, mais une augmentation pour les femmes de 45 à 54 ans. De plus, la létalité intra-hospitalière à la première hospitalisation a diminué, passant de 8,9% à 7,5%. Des disparités régionales importantes ont été observées.
    Discussion-conclusion – L’IC est une cause d’hospitalisation très fréquente. Entre 2002 et 2008, on observe des tendances différenciées selon le sexe et l’âge.

    Mots-clés : Insuffisance cardiaque, hospitalisations, tendances
 
  •  

    Christine de Peretti (c.deperetti@invs.sante.fr) et al.
    Institut de veille sanitaire, Saint Maurice, France

    Summary

    Introduction – The objectives of this study were to assess the trends in rates of patients hospitalized for acute myocardial infarction (AMI) in France from 2002 to 2008.
    Methods – Hospitalizations for AMI were determined from the French national hospital discharge databases. Events were selected from the main diagnosis, and only one event per person and per year was included. Rates were age-standardized by the direct method, using the 1999 French census population as standard population. Time trends in hospitalization rates were tested using the log linear Poisson regression model.
    Results – There was a 7.4% decrease in AMI annual incidence rates between 2002 and 2008 (-17.2%). The study revealed differences depending on sex and age groups for patients under 65 years old.: in the younger population, AMI rates decreased in men aged 25 or older, but increased significantly in women aged between 35 and 54. After 65 years of age, standardized rates decreased significantly for both men (-22.7%) and women (-23.7%).
    Discussion - Conclusion – These results are consistent with those observed in the French MONICA registries (Monitoring of Trends and Determinants in Cardiovascular Disease), and confirm the recent trends in annual incidence of hospitalized AMI in all age groups. The rates of primary events and recurrences could not be distinguished. For most age groups, global trends are favourable, except for an increase in 35-54 years old women, probably due to an increase in smoking, obesity and diabetes mellitus.

    Key words : Myocardial infarction, hospitalisation national databases, recent trends
  •  

    Clémence Pérel (c.perel@invs.sante.fr) et al.
    Institut de veille sanitaire, Saint-Maurice, France

    Summary

    Introduction – Heart failure (HF) is a severe disease responsible for many hospitalizations. The objectives of this study were to assess hospitalized heart failure annual rate in 2008 and to describe recent trends.
    Methods – Hospitalizations for HF were determined from the French national hospital discharge databases. Hospitalizations with a main diagnosis of HF or a secondary diagnosis of HF with a main diagnosis of cardio(nephro)pathy, pulmonary oedema or chronic passive congestion of liver were selected. But only the first annual stay of each patient was included. Rates were age-standardized by direct method, using the 1999 French census population as standard population.
    Results – In 2008, 148,292 patients were hospitalized for HF. The number of hospitalized patients increased by 14.4% from 2002 to 2008, but standardized rates decreased slightly (-2.5%). There was a significant decrease in men aged 55-74 years, women aged 65-84 and youths between 5 and 24 years. But there was an increase in women aged 45-54 years. Moreover, in-hospital mortality went down, from 8.9% to 7.5%. Important regional disparities were observed.
    Discussion-conclusion – HF is a very common diagnosis of hospital admission. The study of trends showed disparities according to sex and age between 2002 and 2008. 

    Key words : Heart failure, hospitalizations, trends
Consulter tous les numéros Haut de page