Fermer



Archives

Publié le 26/07/2011

Bilan final sur les cas groupés d’infections à Escherichia coli entéro-hémorragique (EHEC) en Gironde, 26 juillet 2011

Le 22 juin, deux hôpitaux de Bordeaux ont signalé à la Cellule interrégionale d'épidémiologie (Cire) Aquitaine 6 cas de diarrhée sanglante (DS) et 2 cas de syndrome hémolytique et urémique (SHU).
Une investigation épidémiologique a été aussitôt mise en œuvre afin d‘identifier la source de cet épisode de cas groupés et de prendre des mesures de contrôle adaptées.

A l’origine de l’épisode de cas groupés

Les investigations épidémiologiques, microbiologiques et de traçabilité sont maintenant finalisées. Elles ont montré que cet épisode de cas groupés d’infection à EHEC était du à la consommation de graines germées, mises à germer dans un centre de loisirs de la petite enfance (CLPE) à Bègles (33) et consommées lors d’une journée portes ouvertes de ce centre le 8 juin 2011.
La souche épidémique de EHEC à l’origine de cet épisode est une souche de sérotype  O104:H4, génétiquement apparentée à la souche responsable de l’épidémie survenue en Allemagne en mai-juin 2011, due à la consommation de  graines germées distribuées à grande échelle par un producteur dans le nord du pays.
L’Agence européenne de sécurité alimentaire, chargée de coordonner les enquêtes de traçabilité destinées à localiser la source possible des foyers Français et Allemands, a conclu qu'un lot de graines de fenugrec importées d'Égypte et utilisées pour produire des germes constitue le lien le plus probable entre ces deux foyers. Elle n’exclut pas que d'autres lots de fenugrec importés d'Égypte entre 2009 et 2011 soient contaminés (http://www.efsa.europa.eu/en/supporting/pub/176e.htm).

Description de l’épidémie

Au total, 15 cas épidémiques ont été identifiés : 9 cas avec un SHU, 4 cas avec une diarrhée sanglante et 2 cas avec une diarrhée simple. Onze patients ont été hospitalisés ; aucun n’est décédé.
Treize cas ont consommé des graines germées lors de la journée portes ouvertes au CLPE. Deux cas, non-consommateurs de graines germées, sont des cas secondaires liés à une transmission interhumaine dans l’entourage d’un cas ayant consommé des graines germées.
La confirmation de l’infection à EHEC O104:H4 a pu être obtenue pour 12 cas.
Les 15 cas sont 10 femmes et 5 hommes. Leur âge est compris entre 3 et 64 ans (médiane : 37 ans).
Les dates de début des symptômes se distribuent entre le 11 juin et le 27 juin.
Ils résidaient tous à Bégles ou à proximité.

Distribution des cas épidémiques suivant le jour de survenue des symptômes. Cas groupés d’infection à EHEC O104:H4, Bègles, juin 2011.

Distribution des cas épidémiques suivant le jour de survenue des symptômes. Cas groupés d’infection à EHEC O104 :H4, Bègles, juin 2011.

L’enquête de cohorte réalisée auprès de 169 participants aux journées portes ouvertes du CLPE, entre le 29 juin et le 1er juillet a montré une association forte et significative entre la consommation de graines germées lors du buffet des journées portes ouvertes et  la survenue de la maladie [RR=4,2, IC95 % 1,5-11,3]. La consommation d’autres aliments et  la participation aux activités proposées lors de la journée portes ouvertes ne sont pas significativement associées à la maladie. Aucune des personnes ayant pris part aux préparatifs du buffet n’a rapporté de diarrhée dans le mois précédant l’événement et n’avait récemment voyagé en Allemagne ou eu de contacts avec une personne malade ayant séjourné en Allemagne.

Mesures de prévention et contrôle mises en œuvre

La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) et la Direction générale de la santé (DGS) ont recommandé, à titre préventif, de ne pas consommer de graines germées crues, de bien nettoyer après usage les ustensiles utilisés pour la germination des graines ou leur préparation culinaire et de toujours se laver les mains après avoir manipulé ces graines. Afin de limiter la transmission de personne à personne (secondaire), en particulier intrafamiliale, des recommandations sur le renforcement des mesures d’hygiène ont été publiées sur le site de la DGS (http://www.sante.gouv.fr/note-d-information-prevention-de-la-transmission-secondaire-d-infections-par-escherichia-coli-e-coli.html).

L’Union européenne a recommandé le retrait du marché des états-membres de l’ensemble des lots de graines de fenugrec importés entre 2009 et 2011 par un exportateur égyptien et de suspendre jusqu’au 31 octobre les importations de graines et de fèves égyptiennes destinées à la germination.

Le 12 juillet, la DGCCRF a émis un arrêté relatif aux mesures d’urgence applicables aux graines de fénugrec et à certaines graines et fèves importées d’Egypte : suspension jusqu’au 31 octobre 2011 de  la mise sur le marché de graines de fénugrec issues de lots importés d’Egypte entre 2009 et 2011 avec retrait et destruction,  et suspension de la mise sur le marché des graines et fèves provenant d’Egypte (liste de 14 types de graines et fèves) distribuées sur le territoire de l’Union européenne avant le 7 juillet 2011.

  • Autres liens utiles :
    Avis du 7 juillet 2011 de l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) relatif à l'état des connaissances scientifiques et aux informations disponibles permettant de formuler des recommandations, suite à la survenue de plusieurs cas de SHU observés en France en juin 2011, suspectés d'être liés à la consommation de graines germées : http://www.anses.fr/Documents/MIC2011sa0158.pdf
Haut de page