Fermer



Saturnisme chez l'enfant

Publié le 06/10/2004 - Dernière mise à jour le 07/03/2016

Données de la surveillance du dépistage et de la déclaration obligatoire

Les données présentées ci-dessous, sont issues du système national de surveillance des plombémies de l’enfant (SNSPE) qui inclut la déclaration obligatoire des cas de saturnisme. Elles concernent les enfants âgés de 0 à 17 inclus, qui ont bénéficié d’au moins un dosage de la plombémie. Les modalités de recueil des données sont présentées sur la page "Comment participer à l'enregistrement des plombémies et à la déclaration des cas ?".

Définitions

Plombémie de primo-dépistage : première plombémie réalisée chez un enfant.

Plombémie de suivi : plombémie réalisée chez un enfant ayant déjà bénéficié d'au moins une plombémie antérieurement.

Cas incident de saturnisme : enfant dont la plombémie atteint ou dépasse le seuil de la déclaration obligatoire (100 µg/L jusqu’au 07/06/15 et 50 µg/L à partir du 08/06/15) pour la première fois (plombémie réalisée lors d'un primodépistage, d'un suivi, ou d'une enquête de prévalence). C'est la date de prélèvement sanguin (et non la date de déclaration à l'ARS) qui a été prise en compte pour la comptabilisation des cas par année. L'attribution d'un cas à un département est fonction du lieu d'habitation de l'enfant au moment du prélèvement.

Cas prévalent de saturnisme : enfant dont une ou plusieurs plombémies mesurées dans l'année étaient supérieures ou égales seuil de la déclaration obligatoire (100 µg/L jusqu’au 07/06/15 et 50 µg/L à partir du 08/06/15). Il s'agit des cas incidents et d'enfants intoxiqués suivis dans l'année pour lesquels l'intoxication a été mise en évidence une année antérieure. La date prise en compte pour la comptabilisation des cas par année est celle du prélèvement sanguin. Un cas est attribué à un département si l'enfant y était domicilié au moment du prélèvement.

Lecoffre C. L’activité de dépistage du saturnisme en France et ses résultats, 1995-2013. Communication orale. Conférence nationale « Le plomb et le saturnisme. De la recherche aux actions de réduction des expositions ». Janvier 2015.

Lecoffre C, Chatelot J, Bretin P. Childhood lead poisoning screening in France (2003-2004). 5th Warwick Healthy Housing Conference (UK), March 2008.

Lecoffre C, Ménard E. Saturnisme chez l'enfant. France 2008-2011, résultats. Saint-Maurice : Institut de veille sanitaire ; 2014. 51 p.

Lecoffre C, Provini C, Garnier R, Lagarce L, Sabouraud S, Heylan C, Ginot L, Cheymol J, Bretin P. Dépistage du saturnisme chez l'enfant en France : données de surveillance 2005-2007. Bull Epidemiol Hebd 2010;38-39:397-400.

Lecoffre C, Provini C, Bretin P. Dépistage du saturnisme chez l'enfant en France de 2005 à 2007. Saint-Maurice : Institut de veille sanitaire ; 2010. 64 p.

Bretin P, Lecoffre C. Evolution de l'incidence du saturnisme chez l'enfant 1995-2006. Colloque "La lutte contre le saturnisme infantile en France : bilan et perspectives". Décembre 2008. [Communication orale] (pdf, 204 Ko).

Lecoffre C, Bretin P. Description des cas de saturnisme de l’enfant survenus en France au cours de l’année 2006 – Note technique. Institut de veille sanitaire ; 2008. 19 p.

Bretin P. Description des cas de saturnisme survenus au cours de l'année 2005 – Note technique. (document provisoire). Saint-Maurice : Institut de veille sanitaire ; 2006. 17 p.

Chatelot J, Bretin P, Lecoffre C. Dépistage du saturnisme de l’enfant en France en 2003 et 2004. Saint-Maurice : Institut de veille sanitaire ; 2008. 59 p.

Canoui-Poitrine F, Bretin P, Lecoffre C et al. Dépistage du saturnisme de l’enfant en France de 1995 à 2002. Rapport. Saint-Maurice : Institut de veille sanitaire ; 2005. 55 p.

Haut de page