Fermer



Chaleur et santé

Published on 01/06/2005 - Latest update on 01/06/2016

  • Image illustrant la thématique Chaleur et santé

L’impact des températures élevées sur la santé a été démontré par de nombreuses études épidémiologiques. La canicule d'août 2003, qui a entraîné une surmortalité de près de 15 000 décès, a constitué un rappel brutal de la vulnérabilité de la population à des épisodes de chaleur excessive.
Depuis 2004, l'InVS a mis en place ou collaboré à de nombreuses études pour améliorer les connaissances sur les canicules, notamment les îlots de chaleur urbains, et orienter la prévention. En collaboration avec Météo-France, l’InVS coordonne un Système d’alerte canicule et santé (Sacs) intégré au Plan national canicule (PNC), dont l’objectif est de prévenir un impact important de la chaleur sur la santé.
La canicule de juillet 2006 a entraîné une surmortalité de 2 000 décès soit trois fois moins que prévu par les modèles, et il est permis de penser que les mesures prises dans le cadre du PNC, ainsi que la prise de conscience de la population concernant les risques liés à la chaleur, ont contribué à réduire l’impact prévu. Les efforts de surveillance et de prévention doivent se poursuivre afin de faire face à l’augmentation probable de la fréquence des canicules en lien avec le changement climatique.

Table of contents of the file

Top of page